Vous
souhaitez
devenir
bénévole ?

Le festival est à la recherche de bénévoles
Je m'inscris

Festival des arts martiaux & Salon du Japon

Nocturne

18H00 -18H20
KENDO 18H20 / 18H30

KENDO

Art martial japonais, Kendo signifie la Voix du Sabre. Forme d'escrime au sabre à deux mains avec l'emploi de matériel adapté (arme en bambou, armure de protection), les assauts sont menés de façon réelle. Transmis par les samourais qui souhaitaient voir perpétué le maniement du sabre, le kendo est devenu une praique moderne, l'équivalent japonais de l'escrime occidentale.
Le Kendo des enfants et des ados (à partir de 7 ans).


Adresse : Centre Sportif "Les Pyramides"
Contact : Amandine HANSART
Téléphone : 06 11 33 52 88
Adresse mail : amandine.hansart@hotmail.com
S
ite : www.kendovoisins.com

SUMO

L'aventure a commencé il y a 5 ans à la suite d'une conversation entre passionnés de sumo suivant assidument les combats à la télévision (car le sumo était diffusé tard le soir sur une chaine spécialisée). Pourquoi ne pas pratiquer nous mêmes ? Pourquoi pas en effet et c'est ainsi qu'est née l'association Paris Sumo.

Récemment, Paris Sumo a trouvé refuge au gymnase Jean Dame à Paris. Les entrainements ont désormais lieu tous les dimanches et le niveau augmente petit à petit pour les habitués. L'histoire continue...

Adresse : Salle des Arts Martiaux du Gymnase Jean Dame
17, rue Leopold Bellan, 75002 PARIS
Site Internet : www.paris-sumo.fr
Téléphone : 06 18 64 44 42

Mail : info@paris-sumo.fr

SUMO 18H30 / 18H40
19H00 / 19H10

Adresse : 14 rue du point du jour

28170 Chateauneuf en Thymerais

Contact : mattpre@hotmail.fr

Téléphone : 06 65 00 08 71

18H40 / 18H50
Ninja 18h50 / 19h00

NINJA


     Apprenez un art de guerre japonais complet, ancré dans la tradition, l’efficacité et l’adaptabilité permanente.

      Découvrez comment des techniques issues des champs de batailles ont traversé le temps et s’adaptent parfaitement à notre monde moderne.
     Vous apprendrez à vous défendre, mais aussi à vous découvrir et développer votre mouvement naturel face aux agressions du quotidien, qu’elles soient physiques ou psychologiques.​

 

Adresse : 1 rue colonel monteil 75014 Paris
Site Internet : www.dojo-ninja-paris.fr
Téléphone : 07 60 25 72 40

Sabre coréen

    Le Haidong Gumdo est un art martial à multiples facettes, ouvert à tous et très complet. Travail de méditation, de respiration, combat, enchaînement codifié, coupe, forme chorégraphiée, et pour les plus experts, pratique à deux sabres et techniques à mains nues…
     Un des objectifs est d’apporter une compréhension
profonde des pratiques et des rites traditionnels coréens tout en véhiculant les valeurs essentielles des arts martiaux.

Un art pour tous. La pratique du Haidong Gumdo est mixte. Lors des épreuves de championnats, les épreuves sont également mixtes.

Une technique redoutable. Les techniques sont inspirées du tigre, animal emblématique en Corée. Le sabre coréen nécessite précision, concentration, gestion du souffle et puissance.

Une ouverture culturelle. Ancré dans l’histoire et les traditions coréennes, le Haidong Gumdo permet de découvrir et de mieux appréhender des facettes encore méconnues de la culture coréenne.

 

Adresse : France Haidong Gumdo, 9, rue Chateau Landon 75010 Paris
Site Internet : www.haidong-gumdo.fr
Téléphone : 06 09 42 84 01
Sabre coréen 19h10 / 19h20
TAEKWONDO 19H20 / 19H30

TAEKWONDO

     Le Taekwondo est un art martial Coréen dont le nom peut se traduire par la voie du pied et du poing

     L’histoire du Taekwondo est intimement liée à celle de la Corée.

     Au VIe siècle, se constitue le mouvement « Hwarangdo » fondé sur l’étude des arts martiaux et du bouddhisme. Cette « école de pensée », destinée aux jeunes aristocrates, reste une source d’inspiration dans la conduite de l’enseignement du Taekwondo.

     Le Taekwondo est à la fois le fruit d’une longue tradition martiale et le fruit du travail d’un homme, le Général Choi Hong Hi, qui le crée officiellement le 11 avril 1955, après un long travail de développement et d’unification des différentes écoles d’arts martiaux coréennes.

     La fin des années 60 voit l’expansion mondiale du Taekwondo. Il arrive en France avec maître Lee Kwan Young en 1969 et ne cesse de se développer depuis. Il est discipline olympique depuis les jeux de Sydney (2000)

      Le Seitei Tôho Battôdô (voie de la coupe) est une école de coupe développée par Kato Shinji Sensei (9ème Dan hanshi) à partir de techniques ancestrales.

     Les katas s’inspirent des duels au sabre : la cible de paille, représentant un véritable adversaire, est tranchée au katana.

      Dans un premier temps, son étude se pratique à deux, sous formes de kihons (exercices) au bokken (sabre de bois). Cela permet de développer la disponibilité du corps et de l’esprit ainsi que la gestion des distances, du rythme et de l’observation.

      Dans le Battodo, la priorité n’est pas la coupe, celle-ci n’est que la résultante d’un cheminement visant à l’intégration de techniques et d’expériences.

Adresse : Complexe sportif des Plantes
30 Rue des Plantes, 45430 Checy
Téléphone : 06 30 99 78 24

Mail : hashibatadojo@gmail.com

Battodo 19H30 / 19H40
19H40 / 19H50

Jiu-jitsu brésilien

Le jiu-jitsu brésilien promeut l'idée qu'une personne peut se défendre ou s’attaquer à un opposant plus lourd et fort en utilisant les techniques appropriées, plus particulièrement en amenant le combat au sol, où les différences de poids se trouvent amoindries, pour appliquer des techniques d'étranglement, de clé articulaire ou de compression musculaire.

IAÏDO

    Le Iaido « La voie de la vie en harmonie », ou « Exister en union avec la voie », est une forme d'art martial issue du Bushido qui comportait 18 arts de combats. Il se pratique généralement avec un katana non tranchant qu'on appelle Iaito. A haut niveau, il peut être pratiqué avec un katana tranchant. Il regroupe un ensemble de techniques d'escrime au katana qui consistent à dégainer et couper dans le même mouvement. Dans les temps reculés, le Iaido était aussi apellé "Saya no uchi" (Litt : Sabre au fourreau) qui signifiait que le combat pouvait être gagné sans sortir son sabre.

     L'essentiel de la pratique du Iaido consiste en l'apprentissage et l'exécution de Kata, séquences de mouvements précis, s'exécutant la plupart du temps seul et correspondant à un scénario (Bunkaï). Certaines écoles proposent des séries de Kata à deux (Kumi Iai pour Chumokuroku Koryu).Ces formes constituent autant de supports à l'enseignement et permettent la transmission de l'ensemble des techniques d'une école.

 

Adresse : Rue de Saint Lubiu 28150 Voves

Site internet : https://rebelclubeureetloir.wixsite.com/artsmartiaux/iaido

 

IAÏDO 19H50 / 20H00
20H00 / 20H10

Van An Phaï

Le van an phaï, kung fu vietnamien, se pratique à mains nues ou avec les armes traditionnelles.

Au Viêt Nam comme en Chine, les maîtres d’arts martiaux se sont inspirés d’animaux de leur environnement et d’animaux mythiques pour codifier certaines techniques et stratégies de combat. Vạn An Phái se réfère entre autres aux animaux suivants : chat, tigre, léopard, singe, buffle, serpent, aigle, dragon…

Dans les techniques ou quyền propres à chaque animal, on retrouve donc des caractéristiques qui lui sont propres (agilité, puissance, vivacité…) ou des mouvements rappelant ses armes naturelles (griffes du tigre et du chat, serres de l’aigle, frappes piquées en forme de tête de serpent, coups de la main du singe…).

La pratique des armes complète la pratique à mains nues, car chaque arme permet au võ sinh d’améliorer différentes qualités martiales (stabilité, puissance, agilité, précision, coordination, notion de distance…).

Dans l’histoire millénaire des arts martiaux vietnamiens, divers types d’armes ont été utilisés par toutes les catégories de population :

  • les soldats réguliers lors des conflits entre pays ou provinces
  • les rebelles en période de résistance ou de soulèvement
  • les gardes-du-corps et escorteurs de convois
  • les moines et gens du peuple se défendant des pillards…

C’est pourquoi les armes traditionnelles de Vạn An Phái ont deux origines distinctes :

  • Certaines sont des armes proprement dit, utilisées jadis sur les champs de bataille
  • D’autres sont des objets usuels et des outils utilisés comme des armes

Mail : dourdan@vananphai.fr

Téléphone : 06.32.38.25.44

20H10 / 20H20
20H20 / 20H30

NAGINATA

     On associe souvent fortement les samouraïs à leurs katanas, mais le sabre n’était pas la seule arme à la disposition des guerriers japonais. Une lame lourde et puissante prolongée d’une hampe composait une hallebarde redoutable destinée à couper le jarret des chevaux ou à s’imposer sur un champ de bataille : la Naginata.

     Devenue discipline à part entière de l’escrime japonaise à l’instar du kendo, le Naginata se pratique aujourd’hui avec et sans armure partout dans le monde, par des hommes et des femmes de tous âges.

Naginata 20H30 / 20H40
20H40 / 20H50

Aïkido

Au travers de sa pratique martiale, l’Aïkido a pour objectif d’améliorer les relations entre les personnes  en favorisant le développement harmonieux de chacun. Dans cette perspective,  c’est à la valorisation mutuelle  qu’il convient de s’employer  et non à l’affirmation de soi  au détriment de l’autre,  et c’est la raison pour laquelle la compétition,  qui glorifie le vainqueur , n’a pas de place dans notre discipline.

 

Adresse : Stade du Vieux Moulin Rue de l'Etang d'Or Rambouillet 78120

Site internet : https://rambouillet-aikido.fr

Téléphone : 06.47.10.40.18

L’Aïki-Taï-Dô est un art martial d’origine française créé en 1973 par Gilles PERRIER et qui signifie éducation physique, mentale et morale. Il se résume en une recherche d’harmonie personnelle par une pratique bien comprise du sport santé. Il se veut éducatif, se pratique à tout âge, au masculin comme au féminin, en kimono comme en tenue de sport, en salle d’arts martiaux comme à l’extérieur. Aïki-Taï-Dô signifie éducation physique, mentale et morale.

 

Adresse : 28 rue de Savonnière 28230 Epernon
Téléphone : 09 80 42 95 02
 
AIKI-TAÏ-DÔ 20H50 / 21H00

Avant l’ouverture

No content yet.